Reflux gastro-oesophagien

                                                                       

 


                                          

SCLERODERMIE SYSTEMIQUE : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN

 

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) correspond au passage d’une partie du contenu (qui est acide) de l’estomac dans l’œsophage. Dans la sclérodermie cela est dû à la diminution du tonus du sphincter inférieur de l’œsophage (sorte de porte entre l’œsophage et l’estomac qui est défectueuse) et à sa dilatation.

Symptômes que l’on peut avoir en cas de RGO :

-         Douleur au niveau du creux de l’estomac (épigastre) qui remonte dans le fond de la gorge.  Cette douleur est à type de brûlure (on l’appelle aussi pyrosis : pyros = feu).

-         Régurgitations : remontées de contenu gastrique jusque dans la bouche à goût acide et amer

-         Ces douleurs surviennent dans certaines positions : penché en avant et allongé (souvent la nuit) ; mais aussi en cas de port de ceinture trop serrée ou d’un corset. Elles sont favorisées par certains aliments

 

Le RGO peut se compliquer d’inflammation de tout l’œsophage (œsophagite) et également de sté

nose de l’œsophage (les parois de l’œsophage se resserrent et ne laissent plus passer les aliments). Ainsi on peut avoir du mal à avaler, avec des sensations de blocage des aliments, surtout les solides.

Le diagnostic se fait sur les signes cliniques, on peut être amené à réaliser une fibroscopie oesogastrique et/ou une mesure de l’acidité de l’estomac.

 

            Le traitement du RGO repose sur des médicaments qui diminuent l’acidité de l’estomac (les inhibiteurs de la pompe à proton) mais surtout sur des mesures hygiéno-diététiques :

- Eviter certains aliments : chocolat, café, alcool, graisses et repas trop riches ou trop liquides, eau gazeuse et bien sûr le tabac

- Préférer les repas moins abondants et plus nombreux au cours de la journée, moins abondants le soir

- Eviter le port de corset ou de ceinture trop serrée

- Eviter de se coucher après un repas

- Surélever les pieds de la tête du lit de 5 cm environ (cale en bois). Attention les oreillers risquent d’accentuer les symptômes.